Arte : La pilule contre la misère ?

 

Le documentaire d'Arte, qui était visible sur le site de la chaîne pendant une semaine (et l'est maintenant ici), est présenté de la façon suivante :

« Nous sommes maintenant sept milliards d'êtres humains sur la planète, dont la moitié ont moins de 25 ans. Et l'explosion démographique se poursuit malgré de nombreuses initiatives de planification des naissances dans la plupart des pays du monde depuis les années 1960. Alors que les ressources naturelles se raréfient, qu'attendre à l'avenir ? L'exemple de l'Inde est intéressant à plus d'un titre. Cet État fut le premier du tiers-monde à promouvoir des campagnes de planning familial. Mais devant leur échec partiel, Indira Gandhi lança, au milieu des années 1970, un programme de stérilisation forcée. Si cette forme de violence n'est plus autorisée aujourd'hui, les contrastes restent importants entre les régions. Là où la situation économique et sociale des femmes s'est améliorée, avec l'émergence d'une classe moyenne mieux informée, le taux de natalité a tendance à baisser. Ce documentaire revient sur cinquante ans de planning familial et observe les programmes actuellement menés en Inde, en particulier auprès des jeunes femmes de l'État du Bihar.»

 

Complément : population de l'état indien du Bihar où se situe une grande partie du documentaire

 

Années     

Habitants

 1951  29 millions
 1961  34 millions
 1971  42 millions
 1981  52 millions
 1991  65 millions
 2001  83 millions
 2011  104 millions

 

 Commentaire archivé 

#1 Bon sens — 26-04-2012 08h30

Excellente introduction et excellent reportage sur les efforts que font ici ou là quelques hommes et femmes pour agir dans le bon sens. Car quelle est l'alternative à la maîtrise de notre fécondité ? Pour moi, c'est tout simplement la destruction de la nature et l'écroulement des sociétés. Ce film montre bien aussi les difficultés de la tâche et n'élude pas la question des erreurs commises. Bravo !

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir