Conférence de BRON (08/02/2104)
 
  
Promotion de la conférence assurée par les panneaux d'informations municipales 
 
 
 
 
 
Les pays (hors cités et micro-états) dont les densités dépassent les 300 hab/km² sont de gauche à droite : Haïti (371), Pays-Bas (400), Belgique (361), Israël (368), Liban (480), Rwanda (427), Burundi (389), Inde (388), Sri-Lanka (311), Bangladesh (1.088), Corée du Sud (502), Philippines (321) et Japon (337). 
 
 
 
 
Les taux de fécondité records se rencontrent, pour la plupart, en Afrique subsaharienne, à tel point que celle-ci pourrait compter 4 milliards d'habitants en 2100, soit autant que la planète toute entière en 1974.
 
 
 
 
La biocapacité globale de la planète est relativement stable, car (par exemple) la perte des terres arables compense en grande partie les améliorations que l'on peut apporter par ailleurs. La biocapacité individuelle est celle de la planète divisée par le nombre d'humains : elle ne peut donc que décroître au fil du temps comme le montre la figure.On voit ici que depuis 1970, le dépassement écologique (par personne) n'est dû qu'à la baisse de cette biocapacité individuelle et donc finalement uniquement à l'augmentation de la population mondiale... 
 
 

 

Commentaire archivé  

 

#1 Excellent — 10-02-2014 10:39

J'ai eu la chance de pouvoir assister à cette conférence, les problèmes dus à la surpopulation sont très bien expliqués et au final on se rend compte que la situation planétaire est bien plus préoccupante qu'on veut nous le faire croire.

Bravo au conférencier et aux organisateurs

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir